0 800 718 718 Appel gratuit depuis un poste fixe

Accueil > Bien investir dans le neuf > La rentabilité locative

La rentabilité locative

Tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositf gagnant

Chaque investissement a les mêmes objectifs : obtenir une rentabilité optimale. Autrement dit, avant de passer à l’action, vérifiez la théorie en calculant combien votre placement va vous rapporter chaque année.

Comment connaître la rentabilité brute de votre bien ?

Très simple à calculer, la rentabilité brute de votre placement immobilier prend en compte le gain des loyers sur un an rapporté au coût de revient du bien immobilier avec frais de notaire.

Prenons un exemple simple :

Vous investissez

200 000€ + 5 000€ (Frais de notaire)

Vous louez

800€/mois soit 9 600€/an

Votre rentabilité brute

9 600€ / 205 000 x 100= 4,8%

Attention, ce rendement brut peut parfois être éloigné de la réalité, car il ne tient pas compte des frais d’entretien du bien ni de la fiscalité, sans parler des éventuels frais de gestion et d’agence pour la mise en location.

Comment connaître la rentabilité nette ?

Pour ce faire, prenez en compte tous les frais divers et charges associés à votre investissement.

En devenant propriétaire, vous devrez prendre en compte (liste non exhaustive) :

  • le remboursement d’un éventuel crédit immobilier

  • la taxe foncière

  • les charges non récupérables auprès des locataires

  • les éventuelles vacances locatives

  • l’assurance habitation en tant que propriétaire non occupant

  • l’assurance loyers impayés

  • les frais de gestion du bien par une agence

  • les frais d’entretien divers (remise en état et frais d’entretien usuels)

Ainsi, vous reprenez le résultat de la rentabilité brute précédemment obtenu. Ce à quoi vous retirez tous les frais liés à la propriété.

En résumé : Loyer annuel – charges et frais divers / prix de revient de l’appartement = Rentabilité nette

Le dernier paramètre agissant sur la rentabilité d’un investissement est la fiscalité de l’acquéreur. En louant de manière classique son appartement nu, ce dernier va augmenter son assiette imposable à travers les loyers générés, notamment quand il n’aura plus de crédit immobilier, et donc augmenter son impôt et réduire sa rentabilité.Dans le cadre d’un investissement Pinel / Mézard, ce dernier va au contraire pouvoir bénéficier d’avantages fiscaux très attractifs lui permettant d’augmenter la rentabilité de son investissement.